La Journée Internationale des Femmes 2018

Pour souligner la Journée internationale des femmes 2018, nous avons demandé à quelques-unes des employées de Beau’s de nous faire part de leur réflexion sur l’industrie de la brasserie, les femmes influentes dans leur vie et plus encore.

Équipe de brassage

 nikki and alyssa, brewers

Alyssa Kwasny (droite), Brasseuse

Bière de Beau’s préférée : La Dunkel, mais en ce moment, je trouve que la Cherry Revue est assez savoureuse.

Comment en êtes-vous venue à travailler dans l’industrie de la brasserie? J’ai commencé dans la vente au détail à peu près au moment où j’ai décidé de fermer et de vendre ma propre entreprise. Je me disais que le service du brassage serait la place qui me conviendrait le mieux.

Quelles femmes admirez-vous? (Il peut s’agir d’une mentore de l’industrie, d’une femme forte dans votre vie ou d’une femme issue de la culture populaire qui vous inspire.)

Je crois que Jen Nadowdny, de Dieu du Ciel, à Saint-Jérôme, est plutôt géniale. Elle est une excellente brasseuse, elle est drôle et elle dit les choses franchement! Je trouve aussi que beaucoup de femmes brillantes avec lesquelles je travaille sont fantastiques. De façon générale, j’admire ma mère, bien sûr.

Pourquoi la Journée internationale des femmes est-elle importante pour vous?

Je crois qu’il est important de mettre en valeur les réalisations passées et présentes des femmes. Nous avons évidemment beaucoup de chemin à faire — pensons au climat politique, socioéconomique et racial actuel. Dans le monde de la bière, les femmes sont nettement sous-représentées et un sexisme perdure au sein de l’industrie. La plupart des femmes que je connais se font demander de parler des femmes dans le secteur de la bière plutôt que de la bonne vieille bière, tout simplement.

Quel est votre superpouvoir?

Un sens de l’humour dans les moments de malaise? Je peux entrer dans de petits espaces? Je suis bonne sur des patins à roulettes? Je crois qu’aucune de ces réponses ne peut être qualifiée de superpouvoir.

Si Beau’s collaborait avec quelqu’un pour une bière, qui voudriez-vous que ce soit?

J’aimerais collaborer avec une brasserie située dans une ville où il fait chaud, près d’une plage. Cependant, comme j’ai seulement brassé chez Beau’s en utilisant ses systèmes, ce pourrait être amusant d’entreprendre une collaboration n’importe où.

 

Nikki Tessier (gauche), Brasseuse

Bière de Beau’s préférée : Je ne peux pas n’en choisir qu’une! J’adore la Nordic Pale Ale, la Farm Table Pilsner, la Dortmunder, la Farm Table Märzen et la Bush Fire, pour ne nommer que celles-là.

Comment en êtes-vous venue à travailler dans l’industrie de la brasserie?

J’ai commencé à travailler dans la vente au détail chez Beau’s en 2008. J’ai touché aux événements et à l’emballage, à la fois sur le plan de la chaîne et de la logistique, puis j’ai gravi les échelons jusqu’à devenir caviste, et me suis finalement taillé une place comme brasseuse. J’adore ça!

Quelles femmes admirez-vous? (Il peut s’agir d’une mentore de l’industrie, d’une femme forte dans votre vie ou d’une femme issue de la culture populaire qui vous inspire.)
Ma mère et ma mamie partagent la première place en ce qui a trait aux femmes influentes de ma vie. Je salue aussi Joan, Natalie, mes tantes, mes amies, mes collègues géniales, anciennes et actuelles, et la liste continue. Combien de femmes charmantes, fortes, travaillantes, créatives et inspirantes contribuent à façonner le monde dans lequel nous vivons!

Pourquoi la Journée internationale des femmes est-elle importante pour vous?

Je crois qu’il est important de célébrer nos contributions et réalisations passées et actuelles, ainsi que de travailler ensemble pour atteindre l’égalité des sexes à l’échelle mondiale.

Quel est votre superpouvoir?

J’ai un excellent odorat, ce qui peut parfois jouer pour ou contre moi. Je suis aussi excellente pour accomplir plusieurs tâches à la fois.

Si Beau’s collaborait avec quelqu’un pour une bière, qui voudriez-vous que ce soit?

J’adorerais collaborer avec Dieu du Ciel. J’adore leurs bières savoureuses et créatives!

 

Violaine Archambault, Caviste

Vee Cellar Worker

Bière de Beau’s préférée : La Märzen et la Wag the Wolf se retrouvent toutes deux en tête de liste.

Comment en êtes-vous venue à travailler dans l’industrie de la brasserie?

J’ai commencé à travailler au bar chez Beau’s après avoir quitté ma précédente carrière en éducation. Honnêtement, j’ai posé ma candidature parce que j’étais une adepte de la brasserie et que le poste était près de chez moi. Toutefois, à mesure que j’en apprenais plus sur le brassage, je suis devenue fascinée par les tenants et aboutissants du processus et j’ai absorbé le plus de connaissances possible que quiconque voulait me transmettre. Le poste de caviste est génial, car je ne cesse d’apprendre et j’ai la chance de contribuer à produire des bières délicieuses avec un groupe de personnes fantastiques.

Quelles femmes admirez-vous? (Il peut s’agir d’une mentore de l’industrie, d’une femme forte dans votre vie ou d’une femme issue de la culture populaire qui vous inspire.)

Beaucoup de femmes m’inspirent; trop, en fait, pour que je dresse une liste sans en oublier une. Elles ont toutes en commun de refuser de laisser la société leur dicter la manière « acceptable » de se comporter. Je vais toutefois saluer mon amie Karen G. qui me rappelle, simplement en étant elle-même, de vivre à fond et de saisir les occasions qui se présentent à moi.

Pourquoi la Journée internationale des femmes est-elle importante pour vous?

Cette journée est importante pour moi, car j’ai été témoin de l’injustice et de la disparité entre les sexes. Je sais à quel point les causes de ces inégalités sont ancrées dans nos cultures, tellement que beaucoup d’entre nous, hommes et femmes, ne s’en rendent même pas compte. Plus nous entendrons parler des choses incroyables qu’accomplissent les femmes malgré les obstacles et les défis auxquels elles sont confrontées, plus nous aurons confiance en nos propres capacités. Je veux que ma nièce grandisse en SACHANT qu’elle peut accomplir tout ce qu’elle veut vraiment. Le chromosome X supplémentaire ne devrait pas être un handicap.

Quel est votre superpouvoir?

Je peux dormir toute la nuit avec un mari, deux gros chiens et une bande de chats couchés à mes côtés. 🙂

Si Beau’s collaborait avec quelqu’un pour une bière, qui voudriez-vous que ce soit?

Quelqu’un comme Bill Murray ou Ellen DeGeneres. Ils n’ont peut-être rien à voir avec la bière, mais nous serions certains de passer un bon moment à la produire!

 

Jacquie Severs, Directrice du marketing

Marketing Director, Jacquie Severs

Bière de Beau’s préférée : La Full Time I.P.A., une bière offerte à l’année, et la Buenos Dias en été!

Comment en êtes-vous venue à travailler dans l’industrie de la brasserie?

J’ai passé une bonne partie de ma carrière à travailler dans le marketing de produits de consommation, alors, de ce côté, c’était une voie toute naturelle. J’ai aussi travaillé en marketing dans le secteur muséal, où les fonctions sont très axées sur le renforcement de la communauté. La combinaison des deux me donnait donc un bon bagage pour me lancer dans l’industrie de la bière artisanale. En fait, je suis venue travailler chez Beau’s parce que plusieurs de mes amis y travaillaient déjà, et j’enviais leur genre de travail! Je voulais vraiment avoir la chance d’œuvrer pour une entreprise qui partage mes valeurs, de faire partie d’une équipe ultra créative et de travailler pour un employeur qui considère que les jeans sont une tenue de bureau appropriée, même lors de réunions importantes.

Quelles femmes admirez-vous? (Il peut s’agir d’une mentore de l’industrie, d’une femme forte dans votre vie ou d’une femme issue de la culture populaire qui vous inspire.)

J’adore l’auteure Roxane Gay. C’est une personne qui m’inspire et que je trouve forte, intéressante, dynamique et terre à terre. L’écriture de son livre Difficult Women a demandé du courage, car il trace un portrait complexe et nuancé des femmes. Dans ma vie personnelle, j’admire beaucoup ma sœur — elle a une très bonne écoute et donne d’excellents conseils dans tous les domaines, sans imposer son opinion. Au travail, beaucoup de femmes m’ont inspirée au fil des ans, car j’ai eu la chance de côtoyer de nombreuses leaders. Chez Beau’s, j’en suis venue depuis peu à admirer réellement le grand nombre de mères qui y font carrière. Comme j’attends des jumeaux, les mères qui sont retournées travailler et qui ont trouvé une manière de concilier leur vie de famille avec les exigences de l’industrie de la brasserie m’inspirent. Nos équipes de brassage, de vente, de marketing et d’administration, notamment, comptent toutes des mères.

Pourquoi la Journée internationale des femmes est-elle importante pour vous?

La Journée internationale des femmes est importante à mes yeux parce que je sens qu’il est impératif de célébrer les réalisations des femmes, tout en cherchant à aller encore plus loin. Je crois notamment que beaucoup de stéréotypes liés aux femmes doivent être brisés; c’est un jour dans l’année pour s’arrêter et réfléchir à ce que sont les femmes, à leur place dans le monde et à la façon d’améliorer l’existence de chacune.

Quel est votre superpouvoir?

J’aimerais que ce soit la téléportation. Mais j’ai plutôt celui de rire des blagues nulles. Je peux aussi faire tenir en équilibre des Rockets sur mon nez, puis les attraper dans ma bouche.

Si Beau’s collaborait avec quelqu’un pour une bière, qui voudriez-vous que ce soit?

Beyoncé. Mais si j’avais à choisir un Canadien sympa, ce qui est plus près de l’esprit de Beau’s, je choisirais Samantha Bee. Nous pourrions appeler la bière « Samantha Beer ».

Tanya Beimers, Directrice financière

Tanya Beimers, CFO

Bière de Beau’s préférée : La Lug-Tread

Comment en êtes-vous venue à travailler dans l’industrie de la brasserie?

Beau’s était client de l’entreprise où je travaillais et j’ai pensé que cette entreprise serait un agréable changement par rapport au monde « corporatif ». J’ai donc envoyé ma candidature, et on connaît la suite.

Quelles femmes admirez-vous? (Il peut s’agir d’une mentore de l’industrie, d’une femme forte dans votre vie ou d’une femme issue de la culture populaire qui vous inspire.)

J’ai toujours admiré ma mère. Elle était une femme au travail dans les années 70-80 et composait avec la même réalité que moi maintenant, c’est-à-dire la famille, la carrière, etc. Jamais je n’ai pensé que cette vie ne représentait pas la norme. J’ai aussi toujours senti que je pouvais faire ou être ce que je voulais, seulement parce que… je le pouvais.

Pourquoi la Journée internationale des femmes est-elle importante pour vous?

C’est une journée pour réfléchir aux réussites et aux réalisations des femmes, mais aussi pour se rappeler le chemin qu’il reste à parcourir.

Quel est votre superpouvoir?

Calculer.

Si Beau’s collaborait avec quelqu’un pour une bière, qui voudriez-vous que ce soit?

Hum, peut-être Ellen DeGeneres, parce que ce serait juste tellement amusant. Oprah aussi serait extraordinaire. Je dis qu’il faut viser haut!

Denise Morin, Microbiologiste/Technicienne en assurance de la qualité et en contrôle de la qualité (AQ/CQ)

Denise Morin QA/QC

Bière de Beau’s préférée : La Lug-Tread

Comment en êtes-vous venue à travailler dans l’industrie de la brasserie?
Après avoir obtenu mon diplôme en biochimie, je suis retournée au collège pour suivre un cours sur la fermentation. Ce sujet a vraiment piqué ma curiosité, donc quand j’ai dû me trouver un stage pour terminer mes études, j’ai concentré mes efforts sur les brasseries et les vineries. J’ai pu entrer en contact avec Beau’s et j’y ai fait mon stage. J’ai découvert que la bière est bien plus complexe que ce à quoi je m’attendais! J’ai ensuite été embauchée comme stagiaire pour l’été au sein du service d’AQ/CQ, et j’y travaille depuis ce jour.

Quelles femmes admirez-vous? (Il peut s’agir d’une mentore de l’industrie, d’une femme forte dans votre vie ou d’une femme issue de la culture populaire qui vous inspire.)
La femme qui m’influence le plus est certainement ma mère. Comme elle était seule pour élever mon frère et moi, j’ai grandi en la regardant faire des choses que les femmes ne font pas traditionnellement, et elle est très indépendante. Ma mère est l’une des personnes les plus fortes et braves que je connaisse. Elle m’a insufflé la volonté de donner le meilleur de moi-même et n’a jamais tenté de me changer ou de me pousser à être ce que je n’étais pas. Elle n’avait jamais peur de dire ce qu’elle pensait ou d’exceller au travail, et ne m’a jamais laissé croire que j’aurais tout, tout cuit dans le bec. Ma mère m’a appris qu’il faut travailler fort pour être récompensée, et je lui suis très reconnaissante de m’avoir transmis cette énergie et ce courage.

Pourquoi la Journée internationale des femmes est-elle importante pour vous? 
Elle est importante pour moi, car il existe encore des attentes et des limites concernant les fonctions que les femmes doivent ou peuvent occuper et la personne qu’elles devraient être. Je rencontre encore des gens qui sont surpris que je sois une scientifique et que je ne poursuive pas une carrière plus typiquement féminine; en outre, on retrouve encore beaucoup plus d’hommes que de femmes dans mon domaine et d’autres domaines connexes. Il arrive encore que je me retrouve dans une réunion d’une vingtaine de personnes où les femmes représentent moins du quart du groupe. Cette journée est donc importante à mes yeux parce qu’elle célèbre les réalisations des femmes! Elle rappelle que nous pouvons faire et être tout ce que nous voulons et met en valeur les histoires où nous avons franchi les limites qui nous étaient imposées. Je veux que toutes les jeunes filles soient libres de suivre leur propre voie sans être restreintes par des stéréotypes ou des suppositions sur leurs capacités fondés sur leur sexe. Je crois donc qu’il est important de leur présenter des exemples illustrant à quel point elles peuvent être extraordinaires!

Quel est votre superpouvoir?

Question difficile! Probablement ma capacité à bien m’entendre avec pratiquement tout le monde! J’arrive toujours à trouver des points communs avec les gens et à rire avec eux.

Si Beau’s collaborait avec quelqu’un pour une bière, qui voudriez-vous que ce soit?
Naoko Takeuchi — la créatrice de Sailor Moon. Elle a créé un dessin animé dont les héroïnes sont des filles ordinaires, et dans mon enfance, le divertissement populaire ne comptait pas beaucoup de modèles féminins forts. J’adore cette série, car ce sont des filles qui ont du chien, mais aussi des faiblesses, qu’elles arrivent toujours à surmonter. La série de Naoko Takeuchi a aidé tellement de jeunes filles à avoir confiance en elles et à devenir ce qu’elles veulent. Elle montre que les femmes peuvent prendre les devants, se battre et être fortes, mais aussi rester des femmes, sans essayer d’être des hommes.

Kelly MacCallum, Spécialiste de la culture et de l’engagement

Kelly Culture Ambassador

Bière de Beau’s préférée : La One Ping Only

Comment en êtes-vous venue à travailler dans l’industrie de la brasserie?

J’ai découvert par hasard la sous-culture de la bière artisanale il y a environ sept ans lorsque des amis m’ont entraînée à mon premier festival de la bière. À l’époque, je ne buvais pas de bière et j’ai offert d’être la chauffeuse désignée pour la soirée. Ce fut une de ces expériences de vie inoubliables — un véritable tournant. J’ai toujours été fascinée par les sous-cultures et les communautés singulières, et l’expérience dans son ensemble m’a tellement épatée que j’ai senti le besoin de comprendre ce monde et d’en faire partie. Je devais commencer par apprendre à boire de la bière. Jusque-là, je ne connaissais que les grandes marques et ne me rendait pas compte du nombre d’options qui existaient. J’ai commencé à goûter à quelques bières et j’ai très vite découvert que j’aime profondément les stouts et les porters.

À l’époque, il était assez fréquent que les brasseurs eux-mêmes assistent aux événements, servent leur bière et parlent de leurs créations. C’était tellement génial d’entendre les gens parler avec autant de passion de leur art et de les écouter raconter le parcours qui les ont amenés vers ce métier.

Et il y avait toutes ces autres personnes qui « l’avaient » naturellement. Ils composaient un groupe de gens gentils, passionnés et indépendants avec qui j’ai vraiment tissé des liens. Ils formaient une véritable communauté, et m’ont pratiquement gagnée à leur cause dès le premier regard.

Je travaille dans le domaine de l’engagement, de la conservation et de la culture des employés depuis plus de 20 ans. Alors, quand s’est présentée l’occasion de travailler chez Beau’s — une brasserie connue dans la communauté pour sa grande volonté de redonner à la collectivité et de se rendre utile — dans des fonctions consistant à aider cette marque appréciée à préserver, à encadrer et à promouvoir ses valeurs et sa culture, j’ai plongé tête première dans l’aventure.

Quelles femmes admirez-vous? (Il peut s’agir d’une mentore de l’industrie, d’une femme forte dans votre vie ou d’une femme issue de la culture populaire qui vous inspire.)

Les personnes gentilles, généreuses et altruistes qui utilisent leur influence à bon escient m’inspirent beaucoup.

Certaines femmes en sont d’excellents exemples — mère Teresa, Oprah ou la princesse Diana, entre autres. Elles ont un sens authentique du dévouement à une cause plus grande qu’elles et de désintéressement que je trouve incroyablement puissant et touchant. J’adore le fait que ces femmes n’aient pas utilisé leur pouvoir pour se faire valoir, mais plutôt pour aider les autres.

Pourquoi la Journée internationale des femmes est-elle importante pour vous?

Cette journée est importante pour moi parce que les valeurs qu’elle met en lumière concordent avec mes valeurs personnelles : la persévérance, la justice, la dignité, l’espoir, l’égalité, la collaboration, la reconnaissance, le respect et l’empathie. Chaque fois que nous pouvons promouvoir et mettre en pratique ces valeurs, nous sommes tous gagnants.

Quel est votre superpouvoir?

Je dirais qu’il s’agit d’un trio composé de persévérance, d’audace et d’absence de peur.

Si Beau’s collaborait avec quelqu’un pour une bière, qui voudriez-vous que ce soit?

Je crois qu’il est temps pour Bob et Doug McKenzie de sortir de leur retraite pour collaborer avec Beau’s.

 

Pour poursuivre votre lecture sur les femmes travaillant chez Beau’s, jetez un œil à ce portrait rédigé par nos amis de SheDoesTheCity! (En anglais.) www.shedoesthecity.com/the-babes-of-beaus-brewery

 

Cart

Update Cart
{{ item.title }}

{{ item.title }} {{ item.price | shopify_money }} Qty: {{item.quantity}}

Total

{{ cart.total | shopify_money }}

Checkout